Sur plus d’une cinquantaine de candidatures à cette deuxième édition, dix finalistes ont été retenus pour présenter leurs projets devant un jury d’experts locaux et internationaux. À l’issue de la compétition, trois startups ont été sélectionnées pour participer au Sommet Digital ArabNet, les 30 avril et 1er mai prochains à Dubaï.
Il s’agit de «Manageo», une solution clé en main aux entrepreneurs pour gérer efficacement leur activité professionnelle, «Carmine», un service d’auto-partage permettant de louer des voitures par heure ou par jour grâce à une plateforme en ligne, et «Break», une plateforme facilitant la communication entre les collaborateurs au sein des grandes entreprises.
«La qualité des startups candidates a beaucoup évolué cette année. Le marché marocain est en train de se développer rapidement avec l’émergence d’un écosystème startups dynamique, surtout que le Maroc a un rôle pivot aussi entre l’Afrique et le Moyen-Orient», souligne Racha Ghamlouch, Senior Program Manager chez ArabNet, l’initiateur de l’événement. Et d’ajouter : «Nous espérons réitérer l’expérience l’année prochaine et organiser à l’avenir une conférence ArabNet ici à Casablanca».
Les gagnants vont rejoindre les meilleurs projets des Startup Battle à Beyrouth, Riyad, Dubaï, Oman et Koweït pour avoir une chance de gagner 20.000 dollars, une bourse d’accélération à la Silicon Valley, ainsi que d’autres prix. L’occasion également d’exposer leurs projets devant des investisseurs et gagner en visibilité sur les marchés régional et international.

Par Mohamed Sellam, LE MATIN
 1 Avril 2018