Home / Actu Monde / Le scanner de pied 3D Try.fit compte recueillir des données sur un million de pieds de citoyens russes. – Vidéo
Featured Video Play Icon

Le scanner de pied 3D Try.fit compte recueillir des données sur un million de pieds de citoyens russes. – Vidéo


 

Plus tôt ce mois-ci, la start-up russe Try.fit a attiré 600 000 euros dans un tour pré-A avec une valorisation pré-monétaire de 8 millions d’euros. L’accord a été confirmé à East-West Digital News par Vagan Martirosyan, PDG et fondateur de Try.fit.

Les participants à l’opération comprenaient les investisseurs existants Futurtech Middle East, 1С – l’un des principaux éditeurs de logiciels d’entreprise en Russie, – l’homme d’affaires Dmitry Kazachkov et un investisseur privé non divulgué.

La société prévoit de dépenser de l’argent pour ouvrir 100 stations pour scanner les pieds à travers la Russie et recueillir des données sur un million de pieds de citoyens russes.

Try.fit « identifie automatiquement les meilleures chaussures d’ajustement dimensionnel 3D pour tous les types d’activités formelles, occasionnelles et sportives d’un client en analysant l’activité simulée des chaussures et des chaussures, les transformations 3D et leurs collisions géométriques et physiques. »

En 2016, la start-up a attiré 200 000 euros de Dmitry Sinitsyn. Il a également obtenu des fonds auprès de Pulsar Venture Capital , un fonds d’investissement en démarrage de Kazan, en Russie, grâce à son accélérateur, ainsi que de Dmitry Kazachkov.

En 2017, la société a levé plus de 250 000 euros de 1C et plus de 120 000 euros de Futurtech Middle East.

 

Par Jane Kuhuk , Nouvelles numériques East-West 

avec  Try.fit , aperçus CB , Firrma.ru


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *