Home / Guides Pratiques / Communication de vos campagnes Crowdfunding : Les Cinq erreurs mortelles – Vidéo
Featured Video Play Icon

Communication de vos campagnes Crowdfunding : Les Cinq erreurs mortelles – Vidéo


Traduit de l’Anglais par Startupmail.tn

Regardons les choses en face, la promotion d’une campagne de crowdfunding est devenue beaucoup plus difficile au cours des deux dernières années. Les principales plateformes de crowdfunding basées sur les récompenses Kickstarter et Indiegogo lancent près de 500 nouvelles campagnes chaque jour. Actuellement, environ 20 000 projets se battent pour attirer l’attention des bailleurs de fonds et des médias.

Avec de plus en plus d’entreprises qui recherchent le crowdfunding comme moyen de marketing plus qu’un simple moyen de lever des fonds, l’industrie grandit vite et il y a peu d’espoir pour des campagnes avec un budget de zéro dollar pour briser le bruit. Oui, Salade de pommes de terrea soulevé 55k $ comme une blague, mais ce n’est pas un modèle d’affaires sain suivre.

Seulement environ 2% de toutes les campagnes de crowdfunding de récompenses recueillent plus de 100 000 $ et la majorité des histoires de réussite ont une équipe de marketing, un budget et un plan qui est exécuté avec la précision d’une montre suisse. Le mythe du simple lancement d’une campagne pour que les étrangers «puissent commencer à donner» à votre projet ou cause est rapidement remplacé par la réalité choquante: ça ne marche pas comme ça.

Les journalistes sont submergés de demandes d’écrire sur le prochain gros gadget, film ou jeu financé par crowdfunding, donc si vous voulez leur attention, votre campagne doit être sur son jeu et ressembler à un brillant succès en devenir.

Certaines choses sont des no-gos absolus et ont fait cette liste incomplète d’erreurs PR de crowdfunding mortelles:

Erreur mortelle PR # 1: Tirer trop tôt

Si vous voulez vous assurer que votre argumentaire est ignoré, il vous suffit d’envoyer un communiqué de presse et d’envoyer votre liste de diffusion par e-mail pendant que votre campagne ne contient pas ou très peu de contributions. Rien n’arrête un journaliste plus vite qu’une campagne qui ressemble à un flop. Rappelez-vous, les journalistes n’écrivent pas sur les campagnes parce qu’ils veulent qu’ils deviennent viraux. Les journalistes écrivent sur les campagnes qu’ils pensent virales afin qu’ils puissent attacher leur nom à votre histoire à succès. La vérité est que personne n’aime parier sur un cheval perdant, donc ne jamais envoyer un communiqué de presse à moins que vous ayez au moins 30% de votre objectif déjà financé. Si vous n’êtes pas encore à 30%, ne gaspillez pas vos balles et attendez d’être prêt.

Erreur mortelle du financement participatif # 2: Envoyer un communiqué de presse mal écrit

Les journalistes sont des abeilles occupées et si vous ne leur facilitez pas la tâche, ils ne s’occuperont pas de votre projet. Google comment écrire un communiqué de presse  si vous n’avez jamais écrit un communiqué de presse avant ou obtenir de l’aide professionnelle. Les sites Web comme Fiverr ou UpWork disposent d’innombrables fournisseurs de services de rédaction de communiqués de presse que vous pouvez utiliser pour obtenir de l’aide. L’importance d’un communiqué de presse professionnel et bien structuré ne saurait être surestimée, l’objectif étant de rendre le plus simple possible pour le journaliste de comprendre exactement de quoi parle votre projet et d’accéder à toutes les informations pertinentes. Assurez-vous d’inclure des images, des vidéos et des liens vers votre page de campagne, votre site Web et vos comptes de médias sociaux en plus de votre nom et d’un numéro de téléphone.

Erreur mortelle de financement participatif # 3: N’utilisez pas un service de distribution de communiqués de presse

Commençons par regarder quels types de services de distribution de communiqués de presse il y a. Il existe des services de fil de presse comme PRNewswire ou PRWeb qui soumettent des relations publiques à travers le soi-disant « newswire », généralement alimenté par l’Associated Press. Ces types de communiqués coûtent entre 249 et 499 $ et sont bons pour la publicité et l’exposition aux moteurs de recherche, mais offrent la même valeur que les services à prix modéré comme Krowdster PR Distribution  où des services similaires coûtent seulement 49 $ et Twitter, Facebook et Linkedin. Quel que soit le service de distribution de communiqué de presse que vous utilisez, assurez-vous qu’il offre un rapport complet avec des liens cliquables afin que vous puissiez vérifier la distribution.

Erreur mortelle de financement participatif # 4: Ne pas utiliser les listes de médias

Soumettre un communiqué de presse n’est vraiment qu’une partie d’une stratégie de relations publiques réussie. Rappelez-vous que la majorité des journalistes ne reçoivent plus leurs nouvelles, ils utilisent les moteurs de recherche et les médias sociaux comme nous tous, c’est pourquoi un service de distribution de relations publiques qui offre également la promotion des médias sociaux est préférable. Bien que votre distribution de relations publiques serve d’approche générale pour atteindre le plus de personnes possible, l’utilisation des listes de médias vous permettra d’identifier et de contacter personnellement des journalistes de grande valeur qui écrivent sur des sujets autour de votre campagne. La plus grande couverture de presse que vous voyez sur d’autres projets de crowdfunding vient de prendre le temps de contacter personnellement les journalistes et de partager vos relations publiques avec eux.

Erreur mortelle du financement participatif # 5: Ne pas lancer un communiqué de presse

Peu importe combien il peut être difficile d’obtenir une couverture médiatique de nos jours, la pire chose que vous puissiez faire est de ne rien faire. En évitant les 4 erreurs d’en haut, vous êtes déjà en avance sur la plupart des crowdfunders qui n’ont pas fait leurs devoirs. Ne lancez pas votre communiqué de presse trop tôt, rédigez un communiqué de presse de qualité, obtenez un bon service de distribution et des listes de médias de crowdfunding très ciblées afin d’obtenir le type de résultats que vous souhaitez et méritez.

 

Par Josef Holm

Josef est le fondateur de Krowdster et co-fondateur de Crowd Invest Summit. Un entrepreneur en série mondial avec 20 ans d’expérience en démarrage, en piratage de croissance, en développement des affaires et en marketing numérique. Il a une passion pour les idées disruptives, la pensée non conventionnelle et une attitude «foutue, faisons-le». Josef a été nommé «Top 100 FinTech Influencer» par LTP. Il a été très impliqué dans l’industrie du financement participatif.

KG avec Krowdster 

Source / Lire l’article en Anglais : krowdster.co/


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *