Home / Actu Afrique / L’Afrique francophone met en réseau ses entrepreneurs verts

L’Afrique francophone met en réseau ses entrepreneurs verts


leconomiste.com | Par Stéphanie JACOB | Le 20/06/2018

charbon-vert-developpe-par-hassan-el-hemer-097.jpg

Le charbon vert développé par Hassan El Hemer fait partie des innovations mises en avant par Initiatives climat. Sous la marque Biochar, il s’agit d’un premier produit utilisable pour la cuisson et d’un charbon carbonisé qui sert d’engrais agricole fertilisant (Ph. Initiatives climat)

En Afrique, l’entrepreneuriat vert prend de l’ampleur et les jeunes entrepreneurs sont porteurs d’initiatives originales. Sauf que tout cela manque de lumière et d’accompagnement. Le Forum international jeunesse et entrepreneuriat vert en Afrique francophone, actuellement organisé à Marrakech (du 19 au 21 juin) par Initiatives climat, est une occasion pour valoriser des projets de lutte contre les changements climatiques.

Les participants viennent d’une dizaine de pays. Ce sont de jeunes entrepreneurs verts, représentants de programmes d’appui et de ressources, de Fab Labs, d’incubateurs, de plateformes et de réseaux d’entrepreneurs, d’organisations de coopération et d’institutions publiques. Pendant 3 jours, ils assistent à des recueils d’initiatives, de trophées, de reportages ou d’événements publics.

L’objectif étant de partager leurs expériences, d’échanger autour des opportunités et des contraintes de l’entrepreneuriat vert et de découvrir certains programmes d’appui et structures d’accompagnement. En ligne de mire: identifier les attentes et les besoins de ces jeunes par rapport à leur mise en réseau, et formuler des recommandations pour élaborer un plan d’action pour le développement de l’entrepreneuriat vert en Afrique francophone.

Ce créneau englobe à la fois activités économiques, technologies, produits et services qui limitent les émissions de gaz à effet de serre, réduisent l’empreinte écologique, minimisent la pollution et économisent les ressources. Il prend en compte les objectifs du développement durable par le biais de l’économie verte. Le continent doit s’en servir au bénéfice du développement de secteurs tels que l’agriculture biologique, l’éco-tourisme, l’éco-construction, les énergies renouvelables, la gestion durable de l’eau ou la valorisation des déchets.

Le projet «jeunesse et entrepreneuriat vert en Afrique francophone», initié par AlliaDev et Igapura, avec le soutien de la Coopération Suisse, est global. En plus de l’organisation d’un forum international, il s’agit de réaliser un état des lieux de l’entrepreneuriat vert et d’identifier des expériences portées par les jeunes.

La startup Easy Control et son dispositif de gestion à distance pour une utilisation rationnelle des ressources en eau, Ecoactiva et ses bâtiments à consommation d’énergie quasi nulle, ou la production de briquettes de charbon vert signée Biochar, sont quelques-unes des initiatives marocaines que le programme souhaite faire mieux connaître.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *