Home / Actu Tunisie / Tunisian American Enterprise Fund: 100 millions de dollars dédiés à la PME tunisienne

Tunisian American Enterprise Fund: 100 millions de dollars dédiés à la PME tunisienne


Le Tunisian American Enterprise Fund (TAEF) soutient depuis sa création en 2012 le financement des petites et moyennes entreprises. Il s’est donné pour mission, en gérant les fonds alloués par USAID Washington DC, de soutenir la Tunisie et plus spécifiquement le secteur privé dans la transition économique que celui-ci a initiée au lendemain de la révolution.  Etalé sur une durée d’investissement de 10 ans, le TAEF poursuivra sa mission d’investissement jusqu’à 2028, année où il devra proposer un plan de liquidation du fonds incluant les sorties et les désinvestissements ainsi que l’opportunité de créer une institution pérenne d’investissement en Tunisie.

Donner un coup de pouce au marché de l’emploi

D’ici là, le TAEF continuera d’impulser des opportunités économiques et de donner un coup de pouce dynamique au marché de l’emploi à travers tout le pays, mais également de servir de catalyseur aux investissements afin de contribuer à une croissance économique inclusive et pérenne. Héla Kaddour Fourati, Directrice Générale de TAEF (Photo ci dessus), insiste en effet sur le rôle de soutien qu’endosse ce fonds tuniso-américain dont le principal vis-à-vis n’est autre que le tissu des PME. PME qu’il s’agit,selon elle, «d’accompagner dans leurs stratégies financières et d’investissement et dans la pérennisation de leur croissance tout en renforçant leurs perspectives et leur potentiel de développement».

Tout le cycle de vie des entreprises est concerné

Plus encore, c’est à travers l’ensemble du cycle de vie des entreprises que le TAEF ambitionne de produire un impact sur elles : les phases de création et de démarrage, de croissance et de maturité ainsi que celles de transmission et de succession sont en effet toutes concernées par les outils prodigués par ce fonds. Par ailleurs, si le  TAEF investit directement au sein des entreprises, il le fait également en investissant dans des intermédiaires de choix : les institutions financières locales servant de pont peuvent être des fonds d’investissement, des institutions de microfinance, ou encore des structures de co-investissement.

Tous les segments de la PME tunisienne ciblés

Pour booster l’ensemble du marché, le TAEF oriente ses investissements vers tout le tissu de la PME tunisienne : les microentreprises, les PME (familiales ou autres) ainsi que les startups à fort potentiel de croissance dans l’innovation, la technologie et la science du savoir. Les institutions de microfinance financées par le TAEF sont régulées par l’Autorité de Contrôle de la Microfinance et ont pour principale activité d’accorder des prêts aux microentreprises et aux microentrepreneurs. Pour les PME en phase de croissance (2-3 ans d’existence au minimum), une plateforme d’investissement direct, TASME «Tunisian American SME Fund» géré par les équipes du TAEF et Hédi Ksiaa, son directeur dédié, a été créée pour financer ces entreprises généralement familiales,en phase de croissance et qui s’inscrivent le plus souvent dans les problématiques de l’accès au financement et du «missing middle» en Tunisie. Le TASME utilise d’ailleurs des instruments de financement uniques, innovants et adaptés aux spécificités de ces entreprises (dette mezzanine, capital, investissement de suivi, assistance technique). Quant aux startups, elles bénéficient du lancement d’un accélérateur Flat6Labs Tunis et d’un fonds d’amorçage «Anava Seed Fund» dédiés, en partenariat avec Flat6 Labs Cairo, la BIAT et le groupe Meninx Holding, dont l’objectif est de répondre aux spécificités de leurs besoins d’accélération d’une part et de de financement d’autre part (amorçage,capital-risque). Enfin, le TAEF a mis en place une initiative entrepreneuriale unique : le TASF «Tunisian American Search Fund», offrant l’opportunité aux propriétaires d’entreprises qui souhaitent se retirer de la gestion quotidienne, de se concentrer sur d’autres activités ou qui sont à la recherche de liquidités, un plan de succession pour les générations futures de l’entreprise basé sur le mécanisme du «Search Fund» développé par Standford Business School. Par ce mécanisme d’investissement, TAEF soutient le rachat et la gestion active d’entreprises en mettant l’accent sur la croissance à long terme et la préservation des acquis.

Priorité aux jeunes, aux femmes et aux régions intérieures

Mais l’appui à la croissance, le soutien apporté au développement pérenne et la stimulation des opportunités de création d’emplois pour les PME tunisiennes ne sauraient revêtir, dans l’esprit de la démarche du fonds tuniso-américain, toute la symbolique qui est la leur sans l’impact social, très recherché par le TAEF, qu’ils sont censés produire sur la Tunisie dans toutes ses composantes, ses régions intérieures, ses femmes et ses jeunes. Poursuivant un objectif de rentabilité de ses investissements, le fonds porte également un regard exigeant sur l’impact social de ses financements. «Si TAEF investit pour garantir au fonds un rendement, il le fait aussi pour impacter le développement et la croissance des entreprises tant sur le plan opérationnel et financier que sur les aspects sociaux, environnementaux, régionaux et de gouvernance», affirme Héla Kaddour Fourati.

Un rôle reconnu par les acteurs du tissu des PME tunisiennes

En sélectionnant pour chaque investissement l’outil de financement approprié en fonction des spécificités de cycle de vie, secteur, taille et caractéristiques intrinsèques de l’entreprise, le TAEF propose une approche innovante lui permettant de se positionner en partenaire privilégié investissant dans l’avenir des PME tunisiennes. «C’est ainsi que nous nous engageons à prodiguer support et accompagnement aux sociétés de notre portefeuille : nous mettons à leur disposition nos ressources aussi bien financières que techniques, notre réseau et la compétence de nos administrateurs et partenaires», résume Héla Kaddour Fourati. Et les résultats sont au rendez-vous, puisque plusieurs témoignages d’acteurs économiques le prouvent. «Le TAEF est bien plus qu’un simple fonds, c’est un véritable partenaire stratégique qui nous a aidés à réaliser nos objectifs en nous dotant de moyens qui nous ont permis de nous aligner sur les standards internationaux», illustre ainsi Samia Chelbi, responsable études et innovation de Netinfo, une école de formation de coding et de gaming.

«Notre équipe cherchait un partenaire qui comprend notre business. Nous avons trouvé ce genre de partenaire dans TAEF et nous avons bénéficié de leur conseil stratégique et de leurs ressources. Nous avons eu l’aide financière pour mettre en place notre stratégie avec un engagement à l’excellence. TAEF a pour objectif de développer le patrimoine de ses clients à travers des investissements de qualité», souligne Oualid Chaker, CEO Exo MEA.

Enfin, le fonds a également mis en place divers partenariats avec des universités tunisiennes  aussi  bien  publiques que privées. Dans ce cadre, le «TAEF Fellows Program» est un des volets de notre collaboration Entreprises – Universités offrant aux étudiants désirant s’insérer dans la vie professionnelle des stages au sein des entreprises financées par le TAEF et ce dans divers secteurs d’activités.  Le programme est conçu de manière à matcher les besoins des entreprises et les aspirations des étudiants. Constituant une première en Tunisie, «TAEF Fellows  Program» est appelé à se développer dans les mois à venir et à doubler le nombre des étudiants impactés. Toujours dans un objectif de collaboration avec les acteurs de l’écosystème financier et entrepreneurial, TAEF a mis en place divers partenariats avec des institutions et organismes en Tunisie avec pour objectif de favoriser le développement inclusif de cet écosystème, le soutien des initiatives dans le secteur de l’éducation et de la formation et l’appui des programmes visant l’autonomisation des régions intérieures et la responsabilisation des femmes et des jeunes.

TAEF se compose d’une équipe homogène d’hommes et de femmes compétents dynamiques, et engagés au service de l’impulsion au développement du secteur privé et des petites et moyennes entreprises tunisiennes.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *