Home / Actu Afrique / 3ème édition Africa Convergence : Les défis de l’exécution stratégique

3ème édition Africa Convergence : Les défis de l’exécution stratégique


Après le succès de sa deuxième édition qui s’est tenue à Casablanca le 29 septembre 2017, avec la participation exceptionnelle de 30 speakers internationaux dont le Dr Mo Ibrahim, Melissa Fleming, Maestro Armand Diangienda,  Kabirou Mbodge, Ismail Ahmed, Moulay Hafid Elalamy et près de 300 participants, la conférence internationale Africa Convergence (www.africaconvergence.com ) ouvre son deuxième chapitre avec une grande  étape à Dakar le 21 juin 2018 à l’hôtel Pullmann Dakar Teranga sous le thème : « Les défis de l’exécution stratégique »

L’exécution stratégique : un sujet mal compris et souvent mal aimé.

Moins « noble » dans l’inconscient collectif que sa phase précédente qu’est l’élaboration de la stratégie, l’exécution est pourtant le sujet du moment en Afrique, tant elle est essentielle pour parvenir à l’émergence. Comme le rappelle l’expert Christophe Mauboussin dans un raccourci saisissant : « Cet exercice de style, essentiel à la performance de l’entreprise passe par la pro-activité des acteurs impliqués, des changements dans l’organisation et un délai, puisqu’il s’agit d’un processus qui s’étale dans le temps. L’exécution de la stratégie est donc beaucoup plus complexe à mener à bien que sa conception. Tel est le thème central d’Africa Convergence Dakar. 

Transformer les organisations, maîtriser l’espace et le temps

En clair, mener à bien des stratégies nécessite un alignement des intérêts entre concepteurs, exécutants et parties prenantes afin de vaincre les résistances tout en transformant les organisations, et en maitrisant l’espace et le temps.

Dans ce contexte, quatre forces complémentaires sont à l’œuvre :  la révolution technologique, les sciences du management, les nouveaux paradigmes de la formation, ainsi que la capacité d’adaptation. Face à ces quatre forces, des mouvements transversaux les impactent à tous les niveaux : mobilisation du capital, transformation climatique, cadre réglementaire, attractivité, pression des opinions publiques, ou encore bonne gouvernance.
Dans ce cadre, la volonté d’aller vite se heurte souvent aux formidables capacité de résistance des technostructures, qu’elles soient privées ou publiques.

Pour ouvrir le débat sur les défis de l’exécution stratégique et débattre des moyens pour lever les barrières et freins tout en actionnant les leviers organisationnels, La Tribune Afrique a réuni lors de deux journées inédites à Dakar les 21 et 22 Juin prochains des intervenants exceptionnels : capitaines d’industrie, politiques, artistes, penseurs, acteurs, sportifs qui s’exprimeront lors de plénières ponctuées par des Keynote inspirants.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *