Home / Actu Afrique / La Rwandaise ARED : Des kiosques mobiles fonctionnant à l’énergie solaire pour recharger vos appareils électroniques

La Rwandaise ARED : Des kiosques mobiles fonctionnant à l’énergie solaire pour recharger vos appareils électroniques


ARED – African Renewable Energy Distributor – a mis au point et exploite un réseau de kiosques mobiles franchisés à partir desquelles il est possible de recharger un appareil électronique grâce à une alimentation électrique fonctionnant à l’énergie solaire.

Recharger en pleine rue son téléphone portable ou encore accéder au wifi et transférer de l’argent , ce sont entre autres des services possibles dans plusieurs milieux ruraux et urbains du Rwanda depuis 2013.

Une innovation d’un jeune entrepreneur, Henri NYAKARUNDI, ce dernier a mis à la disposition de la population 25 kiosques mobiles. Une sorte d’armoires flanquées de capteurs solaires et perchées sur de grandes roues , dans lesquelles vous pouvez tester différents services.

Résultat de recherche d'images pour "Ared - Rwanda"

“ Grâce à ce kiosque je me sers d’une application pour offrir à la clientèle des services variés. Il s’agit de la vente des unités pour appels téléphonique, paiement des taxes, chargement des batteries de téléphones et la vente de l‘électricité”Jane ABERA Gestionnaire d’un kiosque “ARED”

En un an et demi , de nouveaux modèles de kiosques plus intelligents ont été développés. Au total 200 kiosques seront opérationnels dès le mois de janvier 2017. Dotés de GPS , ils offriront une connexion internet de haut débit aux utilisateurs.

Henri NYAKARUNDI Fondateur de la startup ARED Rwanda

Henry Nyakarundi est né au Rwanda mais a ensuite émigré aux Etats-Unis à la suite de la guerre civile et a étudié à l’Université de l’Etat de Géorgie. Il retourne en 2012 au Rwanda avec l’idée de créer une start-up répondant à un enjeu de taille pour son pays : développer l’accès à l’électricité.

En effet, au Rwanda, seulement 18% de la population a accès à l’électricité alors que par exemple, 70% de la population est équipée d’un téléphone. La question du rechargement des appareils électronique type portable est donc centrale. Nyakarundi imagine alors un système de station de rechargement des téléphones portable fonctionnant à l’énergie solaire ou en pédalant en cas de mauvais temps. Il met en place un prototype d’une telle station, qui prend la forme d’une charrette une fois pliée afin de pouvoir la déplacer au gré de l’affluence des populations aux différents moments de la journée.

Il équipe aussi ses stations appelées SSK – Smart Solar Kiosk – d’autre services, comme l’accès à des information numérisées et l’accès à internet. Ses stations sont d’ailleurs équipées d’une logiciel – Shiriki –qui récolte et exploite des données : localisation, déplacement du kiosque, affluence, etc. afin de contrôler et d’améliorer le service rendu.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *