Home / Actu Afrique / Maroc : Lagare.ma lève 218 000 Dollars pour se propulser à l’international

Maroc : Lagare.ma lève 218 000 Dollars pour se propulser à l’international


La plateforme Lagare.ma, la première gare routière électronique au Maroc, vient de réaliser une levée de fonds à hauteur de deux Millions de Dirhams. Un premier appel à investissement qui permet à la jeune entreprise de s’auto-rénover et déployer son offre à plus grande échelle. 

Lagare.ma vient d’annoncer une levée de fonds de deux Millions Dirhams auprès d’un groupe international spécialisé dans le capital investissement.

« Trente secondes m’ont suffi pour attirer l’attention de l’investisseur. A l’issue de deux jours de réunions, j’ai réussi à lever les deux Millions de dirhams de fonds pour ma startup », nous confie Issam Darui, jeune fondateur de Lagare.ma.

Du haut de ses 23 ans, le natif de Oujda a d’ailleurs hissé le drapeau national à l’île Maurice, après avoir été couronné du prix du « Jeune Entrepreneur Africain Exceptionnel de l’année » lors de l’édition 2017 de l’African Awards for Entrepreneurship.

Image associée

« Je me suis retrouvé il y a quelques mois à l’île Maurice devant un panel d’investisseurs. J’y ai vécu une expérience mémorable, très similaire à Shark Tank, une émission télévisée à succès aux Etats-Unis.. Au bout de trente secondes de pitch , l’investisseur était déjà conquis », se félicite le jeune entrepreneur.

Lagare.ma est aujourd’hui la première gare routière électronique au Maroc. Avec plus de dix mille départs chaque jour  vers plus de 150 destinations à travers l’ensemble du territoire national, mais aussi à l’étranger vers sept pays européens, la plateforme est accessible en dix langues et vingt-cinq devises.

La société, qui compte à ce jour cinq employés, propose une solution simple, fiable et économique au profit de voyageurs, désireux d’acquérir leurs billets d’autocar au Maroc et en Afrique.

Lagare.ma va se servir de cette enveloppe pour partir à l’assaut du marché international  et rebooster  son expansion dans des pays où le segment d’accès au réseau de transport pourrait être amélioré. La Tunisie, Cameroun, Egypte et d’autres pays en Afrique sont notamment dans le viseur de Lagare.ma.

12/04/2018 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *