Lever de rideau aujourd’hui sur les Africa CEO Forum Awards à Abidjan en Côte d’Ivoire. Organisé sur deux jours par Jeune Afrique Media Group en partenariat avec la SFI, cet événement représente la plus importante rencontre internationale réunissant dirigeants d’entreprises africains, investisseurs et décideurs financiers. Pas moins de 70 pays, dont 40 africains, sont représentés à cette sixième édition.

À travers sept prix, allant de l’«African company of the year» au «Private equity investor of the year», l’événement distinguera la stratégie et les performances qui ont le plus contribué à la dynamique de croissance de l’Afrique sur l’année écoulée.

Et pour la première fois, Africa CEO Forum Awards récompensera des projets en avant-garde de l’innovation avec le lancement du Prix de la «Most promising company of the year». Dans cette catégorie, le Maroc est représenté par la startup Omniup, qui propose un accès Wi-Fi gratuit moyennant le visionnage d’une publicité.

Dans les autres catégories, Mohamed El-Kettani, PDG d’Attijariwafa bank, et Nadia Fettah, DG de Saham Finances, sont candidats pour le prix «CEO of the Year». Youssef Chraïbi, PDG, d’Outsourcia, est prétendant pour le prix «Young CEO of the year». Le géant sud-africain Sanlam, qui a racheté Saham Finances, figure dans la catégorie «African company of the year».

Dans la catégorie «International Company of The Year», on retrouve le chinois Huawei et le géant des produits de grande consommation Unilever. Enfin, dans la catégorie «CSR Strategy of the year», deux géants marocains sont en lice, il s’agit des groupes OCP et Cosumar.  La présence du Maroc aux Africa CEO Forum Awards est également marquée par la participation de l’Agence marocaine pour l’énergie durable (Masen). Son expertise, notamment dans les projets solaires, sera partagée lors d’un panel intitulé «Solaire : les recettes pour un déploiement à grande échelle».

 I.L.A., LE MATIN
 25 Mars 2018