Home / Actu Afrique / Wafacash stimule l’écosystème des start-up en Afrique à travers le « Yellow Challenge »

🔴📽 Live : Table ronde pour présenter le programme Yellow Challenge#Wafacash

Publiée par Médias24 sur lundi 26 février 2018
Featured Video Play Icon

Wafacash stimule l’écosystème des start-up en Afrique à travers le « Yellow Challenge »


Wafacash, filiale du groupe Attijariwafa bank spécialisée dans les services financiers, a annoncé lundi 26 février les résultats de « Yellow Challenge », son programme d’open innovation qui fait le lien entre la grande entreprise et les start-up africaines qui disruptent le marché.

Organisé avec le support de CEED Maroc, « Yellow Challenge » a été créé par Wafacash pour identifier des start-up, notamment celles qui agissent dans le secteur financier, pour accompagner l’entreprise dans les actions prioritaires de son plan stratégique « Orbite 2020 ».

« L’idée est d’instaurer une démarche d’innovation et de collaboration avec l’écosystème entrepreneuriale start-up et fine-tech plus particulièrement », précise Moncef El Kharroubi, Strategy project manager à Wafacash.

Dans cette démarche, M. El Kharroubi évoque les six objectifs que Wafacash souhaite poursuivre:

Anticiper les risques de disruption: « beaucoup de start-up et de nouvelles technologies s’intéressent au marché de transfert d’argent, du paiement… »

Il ajoute: « Pour nous, c’est important d’être vigileant, d’identifier les risques de disruption voire même les anticiper. »

Tirer profit de l’innovation pour booster l’efficacité opérationnelle: « que ce soit en terme de processus commerciaux ou de processus internes de digitalisation [… ] c’est important pour nous d’identifier les startup qui vont nous accompagner ».

Accélérer le time to market en interne: « l’idée est d’identifier des partenaires qui vont nous aider à accélérer ce time to market, c’est-à-dire de mener des projets rapidement dans un marché qui évolue vite ».

> « Le fait de travailler avec des start-ups permet de cibler de nouvelles niches, de nouveaux segments au Maroc ou à l’étranger ».

Favoriser la culture de l’innovation: « C’est important pour nous de faire évoluer notre capital humain pour faire émerger une démarche d’innovation en interne ».

La scène entrepreneuriale au Maroc est de plus en plus dynamique: « Nous souhaitons donc nous inscrire dans cette démarche là pour offrir au tissu marocain des perspectives de développement et de partenariat économique ».

Notons par ailleurs que des thématiques clés ont été au cœur du programme: blockchain et smart contract, force de vente et chatbot, dématérialisation et simplification de la gestion opérationnelle, nouvelles technologies et big data, ou encore smart learning et digitalisation des processus de formation.

A travers neuf challenges lancés aux entrepreneurs, la première édition du programme a été un vrai succès selon le management: plus de 500 entrepreneurs africains ont manifesté leur intérêt et 76 dossiers de candidature ont été admis, parmi lesquels 32 ont été présentés devant un jury composé de membres de Wafacash et CEED Maroc.

Jouant son rôle de « stimulateur d’innovation », Wafacash, en lien avec CEED Maroc, a ainsi sélectionné 13 entrepreneurs qui ont rejoint la phase d’incubation et bénéficié du mentoring des équipes de Wafacash et CEED Maroc. Après des mois de travail, 4 entrepreneurs ont été désignés pour rejoindre l’écosystème de Wafacash.

« C’est une grande fierté d’avoir contribué à identifier, accompagner et concrétiser des partenariats avec des start-up africaines. L’innovation est dans l’ADN de Wafacash, qui a toujours été très proche du marché de la fintech. Depuis notre création en 1991, nous n’avons pas cessé d’innover et de disrupter le marché, et ce, en proposant des services financiers qui sortent du cadre traditionnel de la banque pour être proposés aux citoyens marocains via des réseaux nouveaux et agiles », a déclaré Samira Khamlichi, PDG de Wafacash, relayé par le communiqué de l’entreprise.

Voici la vidéo intégrale de la table ronde, organisé par Wafacash, pour présenter le programme « Yellow Challenge », retransmise en live par LeBoursier:

 

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *